Nourrir ou hydrater doit-on vraiment faire un choix ?